Les subtilités entre le graphiste et l’infographe

Il est parfois difficile de se retrouver entre les différents métiers en rapport avec le graphisme. La frontière entre le métier du graphiste et celui de l’infographe devient par exemple de plus en plus floue. Chacune des terminologies utilisées correspond pourtant à un domaine bien précis. Découvrez dans ce guide les nuances qui existent entre les missions du graphiste et celles de l’infographe.

Les rôles originels du graphiste et de l’infographe

À la naissance du métier, l’infographe était appelé graphiste de l’informatique ou encore infographiste. En réalité, ce métier n’a vu le jour qu’avec l’arrivée des ordinateurs.

Le graphiste était alors considéré comme ce professionnel qui utilise des procédés classiques et analogiques pour définir un concept à réaliser. Ces procédés sont :

  • La photographie ;
  • La typographie ;
  • L’illustration ;
  • Le collage.

Ce sera au tour de l’infographe de réaliser sur ordinateur les créations graphiques réalisées par le graphiste. Ainsi, on peut mentionner plusieurs manipulations dont :

  • La numérisation ;
  • La retouche photo ;
  • La mise en page ;
  • Le montage graphique.

Comme synthèse, on peut retenir qu’à une époque le graphiste était une personne qui se chargeait du concept et de l’idéation. L’infographe quant à lui se chargeait de concevoir le rendu final.

L’évolution des métiers de graphiste et de l’infographe

Avec le temps et l’évolution de la technologie, les deux métiers ont évolué. À l’ère du numérique, aussi bien le graphiste que l’infographe disposent des mêmes outils de travail. Il s’agit généralement des logiciels de CAO (Conception assistée par ordinateur) :

  • Adobe Photoshop ;
  • InDesign ;
  • Illustrator.

Les formations qui débouchent sur les métiers de graphiste et d’infographe se ressemblent également à quelques différences près. Concrètement, quelques cours de procédés d’impression et de design différencient les deux programmes.

Mis à part ces similarités, le graphiste garde toujours son penchant pour la création pendant que l’infographe est plus technique. Néanmoins, ce dernier peut être aussi bon pour trouver des idées intéressantes et le graphiste peut avoir une bonne maîtrise des méticulosités techniques nécessaires au montage. Pour cela, certaines agences de publicité font faire à l’un ou à l’autre le travail des deux. Cependant, pour des résultats irréprochables, il est conseillé de miser sur les forces de chacune de ces spécialistes.

Quelles sont donc les différences notables entre un graphiste et un infographe ? À une époque, la différence était flagrante. Le graphiste était restreint à l’idéation tandis que l’infographe s’occupait du rendu final. Aujourd’hui, cette différence saute moins aux yeux en raison de la vulgarisation de l’outil informatique.